Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parkinson et métaux lourds (neurotoxiques) ?

la vérité sur les maladies émergentes
Les maladies telles que la fibromyalgie, la fatigue chronique, la spasmophilie, les maladies auto-immunes, les allergies, mais aussi les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, la sclérose en plaques, l'autisme, l'hyperactivité etc ... sont presque toujours dues en co-facteur principal, à une intoxication aux métaux lourds, issue le plus souvent des amalgames dentaires au mercure.

se déintoxiquer ?
Pour toutes ces affections et pour les prévenir, une bonne cure de désintoxication est nécessaire, et heureusement, elle peut se faire par les plantes, à moindre frais – ce n’est pas remboursé bien-sur par la sécurité sociale, mais cela évitera bien des souffrances et peut soigner les autistes, Alzheimer, sclérose en plaques, Parkinson etc. Il faut cependant une bonne détermination pour la famille, car les gens fragiles atteints ne vont pas savoir prendre leur cure tous seuls, il faut donc leur administrer.

Les pathologies liés aux métaux lourds
La maladie de Parkinson (MP) se caractérise par une dégénérescence progressive du parcours dopaminergique nigrostrial provoquant la dyskinésie. Le fait que l'on puisse observer des signes et mécanismes d'évolution des manifestations cliniques du syndrome de Parkinson dans des cas d'empoisonnements par manganèse (Mn), fer (Fe), cuivre (Cu) et zinc (Zn), ainsi que dans des cas d'intoxication au mono-oxyde de carbone et de carence en magnésium (Mg), a attiré l'attention sur le rôle des métaux « lourds » dans ce contexte. Il semble de plus en plus reconnu et admis que la présence de ces métaux lourds dans l’organisme puisse jouer un rôle significative dans la pathogénèse de maladies neuro-dégénératives (la MP étant l’une des plus courantes), notamment en favorisant et amplifiant la formation de radicaux libres très néfastes, car capables de provoquer de graves dommages tels des bris d’ADN et des lésions neuronales et mitochondriales.

DANGER DE LA CHLORELLA SUR LA SANTE POUR LES MALADES INTOXIQUES AUX METAUX LOURDS

À un détail près, c'est que in vitro, ou dans le milieu où elle pousse, cette algue a la propriété d'adsorber, c'est-à- dire de retenir dans sa paroi cellulaire composée de chitine et de cellulose, les métaux lourds et tous les toxiques qui entrent en contact avec elle, avant même d'être récoltée.

forum Maladies Environnementales, Les Options: Detoxification Immunité Energétique
mélodie

Les commentaires sont fermés.